About Simon

 

Simon Webster is a drummer, percussionist, singer songwriter and rhythm guitarist.

His first musical experience was in the classical world where he played the violin and then the viola. At the age of 14 he discovered drums and rock n roll. Despite this he continued his studies in classical music until the age of 18.

Four years later Simon left to live in France where he discovered “world music” and hand percussion. A combination of several musical groups, musical theatre and percussion workshops for young audiences allowed Simon to become an “intermittent de spectacle”.

After training in music therapy at the A.M.Bx in Bordeaux and years of experience in percussion workshops, Simon wrote his teaching method “Hands on Drums”.

He continued to learning and playing hand percussion and studied mandingue, Cuban, Brazilian and oriental percussion. This period saw him start to mix drums and percussion and define his personal style.

With this project in place, Simon then left for England and London.

As a drummer and percussionist, Simon performed as a session musician in London, mainly on the “world music” scene. He has accompanied artists like Natacha Atlas, Yasmin Levy, Abdullah Chhadeh, Hassan Erraji and Haleshla (with Mouna Eddrou) as well as electronic fusion groups like Oojami and Momo from London.

With these artists, Simon has travelled all over the world and has had the chance to perform in some of the biggest festivals and venues in the world such as the “Sydney Opera House” and the “Royal Albert Hall”.

He also worked and performed in “show business” with numerous appearances on television and in major theatres and festivals in the UK.

Having already changed country several times, Simon then left for Morocco for a project in the tourist industry. He kept some of his contracts in London and regularly travelled back to the UK for performances.

It’s true to say that this change of country and even continent reduced the amount of international tours, but Simon took advantage of this to immerse himself in the mystical and Sufi styles of Morocco. He studied with master musicians, played in various musical groups and projects and continued to develop his sound by blending these experiences into his own personal style.

He also began to learn guitar and singing and moved into the world of composition and song writing. For the last few years, he has been writing and recording his own songs that are as eclectic as his musical influences. His songs are pop, rock and funk with a generous dose of his oriental and African influences.

He set up his own recording studio in Morocco and during the first lockdown of 2020 he wrote, recorded and produced the album “Sharka” with Haji Mike, Mouna Eddrou and Bernard O’neill. Recorded “remotely” on 3 different continents, the album is a reflection of many of Simon’s influences and is infused with the sound of his unique style. The album has enjoyed critical acclaim and is played on radio stations in Jamaica, England and France.

Other studio credits include Dub Colossus, the Syriana album “Ibn Battuta”, Abdullah Chhadeh and Nara, Terry Pack, Haleshla, Olcay Bayir, Canadian bassist and composer Scott Archibald, Lucky et Les Vagabonds and Nicolas Penicaud.

Simon also maintains a large “library” of drums and percussion loops and samples. Some of these projects were recorded in his studio in Morocco, some in studios in England and his latest loops project has been to sample the drums and percussion of the entire “Sharka” album project.

This project, his other loops projects and his albums are available on his site.

For videos of Simon playing you can go to his videos page or his YouTube channel

 

Biographie en français

Simon se considère comme un « connecteur culturel ». Pourquoi ? Parce que c’est un musicien qui pendant des années a réussi à combiner son départ en musique classique avec le rock and roll et la musique du monde.

En effet, son parcours personnel a suivi sa carrière car il a vécu et travaillé en France, Angleterre et au Maroc.

Simon est batteur, percussionniste, guitariste, chanteur, auteur et compositeur.

Son départ musical a été au milieu classique où il a joué le violon et puis le violon alto. A l’âge de 14 il a découvert la batterie et le rock n roll. Malgré ceci il a poursuivi ses études en musique classique jusqu’à l’âge de 18 ans.

Quatre ans plus tard Simon part vivre en France ou il découvre la « musique du monde » et les percussions digitales. Une combinaison de plusieurs groupes musicaux, du théâtre musical et des ateliers de percussion pour le jeune publique a permis à Simon de devenir intermittent de spectacle.

Après une formation de musicothérapie au A.M.Bx de Bordeaux et des années d’expérience en ateliers de percussion, Simon a écrit sa méthode d’enseignement « Hands on Drums ».

Il a continué à poursuivre l’étude des percussions digitales et il a étudié les percussions mandingues, cubaines, brésiliennes et orientales. Cette période l’a vu commencer  à mélanger la batterie et les percussions et définir son style personnel. Avec ce projet bien en place Simon part ensuite pour l’Angleterre et Londres.

En tant que batteur et percussionniste, Simon a joué comme musicien de scène à Londres, principalement dans le milieu de « musique du monde ». Il a accompagné des artistes comme Natacha Atlas, Yasmin Levy, Abdullah Chhadeh, Hassan Erraji et Haleshla (avec Mouna Eddrou) ainsi que des groupes de fusion éléctronique comme Oojami et Momo de Londres.

Avec ses artistes, Simon a voyagé partout dans le monde et a eu la chance de jouer dans certains des plus grands festivals et salles de spectacle du monde comme le « Sydney Opera House » et le « Royal Albert Hall ».

Il a également joué dans le milieu « show business » avec de nombreuses prestations à la télévision et dans les grands théâtres et festivals de l’Angleterre.

Ayant déjà changé de pays plusieurs fois, Simon part ensuite au Maroc pour un projet au milieu touristique. Il a gardé certains de ses contrats à Londres et repartait régulièrement pour des prestations.

Certes, ce changement de pays voire continent lui a réduit ses tournées internationales, mais Simon a profité de ceci pour s’immerger dans les styles mystiques et sufi du Maroc. Il a étudié avec des maitres sur place, a joué dans des formations variées de musique et a continué à chercher à  rentrer ses influences dans son style personnel.

Il a commencé aussi à apprendre la guitare et le chant et le monde de composition et song writing. Pendant ces dernières années, il écrit et enregistre ses propres chansons. Ses chansons sont à la fois pop, rock et funk avec une grande dose de ses influences orientales et africaines.

Il installe son propre studio d’enregistrement au Maroc et pendant le premier confinement de 2020 il écrit, enregistre et produit l’album « Sharka » avec Haji Mike, Mouna Eddrou et Bernard O’neill. Enregistré « à distance » sur trois continents différents, l’album est une réflexion de toutes les influences de Simon et est imprimé avec le son de son style unique. L’album jouit d’un succès critique et passe aux radios en Jamaïque, l’Angleterre et la France. Il a aussi enregistré des sessions en batterie pour Dub Colossus et les percussions pour le nouvel album de Syriana « Ibn Battuta ».

Simon tient également une grande « librairie » de loops (boucles) et samples de batterie et percussion. Certains de ces projets ont été enregistrés dans son studio au Maroc et certains dans des studios en Angleterre mais son dernier projet de loops a été de sampler la batterie et percussions de tout le projet de l’album « Sharka ».

Ce projet, ses autres projets de loops et ses albums sont disponibles sur son site.

De retour en  France depuis début 2021, Simon poursuit ses projets personnels et joue dans plusieurs groupes musicaux en tant que batteur, percussioniste et chanteur comme le duo de musique marocaine “Haleshla” avec Mouna Eddrou et un projet de ses propres compositions. Il joue aussi dans le groupe de musique irlandaise “Gerry Carter and friends” et  avec “Lucky et les Vagabonds” avec ses collegues londoniens Bernard O’neill et Andy Brodie.

Il continue à enregistrer en studio et apparaît sur des albums comme pour le musicien canadien primé Andrew McPherson et son projet « Eccodek » et le nouveau album de Syriana qui sort sur le label “Realworld” de Peter Gabriel.

Pour regarder Simon jouer voir sa videos page.